Comprendre les phases du sommeil

Les phases et cycles du sommeil

Les cycles et les phases de sommeil qui les composent sont d’une importance vitale pour que notre corps dans son ensemble récupère.

Il vous est probablement arrivé de vous réveiller en pleine, après 1h30 de sommeil, et de vous sentir plutôt bien malgré ce court sommeil .

Vous vous êtes réveillé à la fin d’un cycle.

Mais il est possible d’avoir la sensation, après une longue nuit, d’être encore endormi. Comme si il vous manquer une demi-heure voir une heure de sommeil.

Vous vous êtes réveillé au milieu d’un cycle.

Comment fonctionne le sommeil ?

(explications simples et schéma)

Table des matières

Qu'est-ce qu'un cycle de sommeil ?

Un cycle de sommeil est le processus de transition entre les différentes phases du sommeil. Il y a 4 phases principales de sommeil.

Les 2 premières phases du sommeil sont appelées sommeil léger. Vous pouvez alors être facile à réveiller.

Au cours des deux premières phases du sommeil, le dormeur s’assoupit légèrement et se réveille généralement si un bruit fort se fait entendre. L’activité cérébrale du dormeur est élevée, mais les muscles du corps sont détendus.

Les deux phases suivantes sont le sommeil profond où le dormeur est difficile à réveiller.

C’est durant ce moment où les rêves se produisent. Si une personne a été privée de cette phase de sommeil, elle peut avoir des hallucinations lorsqu’elle entre enfin dans cette phase.

Un cycle, contenant ces 4 phases de sommeil, dure environ 90 minutes.

Le sommeil est constitué de plusieurs cycles successifs (4 à 6) selon les besoins du corps…et l’heure à laquelle vous mettez votre réveil !

L’endormissement conduit à un sommeil léger, puis à un sommeil profond avant de revenir à un sommeil léger suivi du sommeil paradoxal.

Les cycles NREM et REM

Si vous creusez un peu plus le sujet, vous rencontrerez les termes NREM et REM.

Ce sont des termes anglais :

  • rapid eye movement

  • non rapid eye movement

     

Traduisez simplement par mouvement rapide des yeux, et mouvement lent des yeux (non rapid)

Les 3 phases du cycle NREM

La première est l’endormissement, la déconnexion.

Cette phase peut être problématique pour les personnes qui ont du mal à s’endormir. Car elles n’arrivent pas à déconnecter.

Durant la seconde phase, on entre dans un sommeil léger. C’est à ce moment que ce produit la “sauvegarde cérébrale”. Le cerveau enregistre, classe et défragmente sa mémoire.

La phase 3 est le sommeil profond. C’est durant cette phase que se produit le “ménage” physiologique. Notre corps tout entier se répare (système immunitaire, nos os, muscles,….)

La phase REM

C’est la quatrième.

Nous entrons dans un sommeil profond, appelé aussi sommeil paradoxal.

Durant cette dernière phase, notre système nerveux se régénère.

Bien que cette phase soit la plus courte, c’est bien elle qui a le plus gros impact sur notre cerveau !

Schéma d'un cycle de sommeil

les phases de sommeil dans un cycle

Différence entre les cycles de sommeil chez l'enfant et chez l'adulte

Maintenant que vous avez ces simples explications, vous comprenez pourquoi nous avons de moins en moins besoin de dormir lorsque l’on grandit et que l’on devient adulte.

Entre les changements physiologique, la croissance et l’apprentissage intensif de nos chérubins, certaines phases durent plus longtemps chez eux.

Pour un bébé, par exemple, le sommeil paradoxal peut durer jusqu’à 2h !

Chez un adulte, c sera plutôt une vingtaine de minutes.

phase de sommeil paradoxal chez l'enfant

Les cycles d'une nuit entière de sommeil

Rappelons que 4 à 6 cycles de sommeil s’enchaîne durant une nuit entière.

A la fin de la phase de sommeil paradoxal, nous retournons généralement dans un sommeil léger.

La première fois de la nuit où nous entrons en sommeil paradoxal se produit environ 90 minutes après que nous nous soyons endormi.

A mesure que le sommeil progresse, les cycles peuvent s’allonger. Se faisant, la phase de sommeil profond diminue à chaque cycle.

J’espère que ces quelques explications vont vous aider à mieux comprendre votre sommeil.

Dormir n’est certainement pas un acte passif comme on se plaît à le dire de temps à autres. Il joue un rôle primordiale, c’est notre recharge !

Pour notre santé, le nettoyage du cerveau et la consolidation de notre mémoire (entre autres), bien dormir (et le bon nombre d’heures) est vital.

 

 

sources :

  1. Siegel JM. Le sommeil paradoxal : un paradoxe biologique et psychologique .

     

  2. Weitzman ED, Czeisler CA, Zimmerman JC, Ronda JM. Chronologie du sommeil paradoxal et des stades 3+4 du sommeil pendant l’isolement chez l’homme.