Choisir un détecteur de fumée ?

détecteur de fumée qui bip

Depuis l’obligation d’installer un détecteur de fumée dans son logement, le marché s’est étoffée de nombreux produits aux caractéristiques différentes afin de répondre à nos exigences.

Avec des prix variant de moins de 10€ à près de 100€, quels seront vos critères de choix.

Regardons les principales qualités des références les plus plébiscitées.

Table des matières

Quel est le rôle d'un détecteur de fumée ?

(Vous pouvez aussi rencontrer le terme  « Avertisseur de fumée « )

Depuis la mise en place de l’arrêté du 05 février 2013, la mise en place d’un Détecteur Avertisseur Autonome de Fumées est obligatoire.

Aucune sanction n’est prévu en cas de non-installation.

Mais votre assureur sera en droit de ne pas vous verser d’indemnisation en cas d’absence de détecteur de fumée.

D’ailleurs, dès son installation, vous devriez le déclarer auprès de votre assurance via le formulaire prévu à cet effet.

Le rôle du détecteur de fumée est bien de nous sauver la vie, et de gagner de précieuses secondes, voir des minutes.

Son déclenchement arrivera bien avant que les fumées ne vous réveillent…ou pas.

Rappelons que la majeure partie des décès sont dus à une asphyxie, et non à un contact directe aux flammes.

détecteur de fumée pour prévenir

La pose d'au moins un détecteur de fumée est obligatoires.

Repoussée suite à un amendement, l’obligation d’installer un détecteur de fumée dans son logement date du 1er janvier 2016.

On trouve des détecteurs de fumée pour tous les budgets.

Néanmoins, les moins chers peuvent ne pas être si efficace, voir vous détruire une nuit de sommeil. On en parle un peu plus loin…

Il est obligatoire d’en installer UN par logement.

Mais il est préférable d’en avoir un par niveau, dans le cas d’une maison à étage.

Il ne sera pas installer en cuisine, ni dans le séjour-salon si celui-ci est équipé d’une cheminée ou d’un autre appareil susceptible de laisser un peu de fumée le déclencher inutilement.

Les détecteurs de fumée " classiques"

Votre appareil devra être normé NF.

La majeure partie des détecteurs de fumée sont garantie 5 ans ou 10 ans.

Cette durée correspond généralement à l’autonomie de l’avertisseur de fumée.

A moins de 10€, ne vous attendez pas à plus de 5 ans d’autonomie…et à changer les piles régulièrement.

A partir d’une quinzaine d’euros, un détecteur de fumée sera fourni avec des piles adaptées correspondant à l’autonomie indiquée. 

Dans l’exemple ci-dessous, 10 ans

Les détecteurs de fumée connectées :

Leurs caractéristiques supplémentaires sont les suivantes :

  • Alerte en temps réel sur votre smartphone
  •  Les batteries sont souvent garanties 10 ans (pas de piles !)
  • Test automatisé de bon fonctionnement

Tout ceci se déroule avec une application facile et rapide à installer.

>> En savoir plus sur les détecteurs de fumée connectées

Entrée de gamme...des détecteurs qui bipent sans fumée :

Le soucis le plus fréquent, est pas des moindre, ce sont les piles ou les batteries faibles, qui se mettent à biper en pleine nuit !

Tant mieux, il est évident qu’être averti d’un appareil ne pouvant fonctionner correctement est primordiale.

Certains vont biper très légèrement, ce ne sera pas la même alarme que pour la détection de fumée…mais lorsque cela ne vous ai jamais arrivé, vous vous demandé d’où cela peut venir, et in n’est pas rare de chercher un bon moment avant de penser au détecteur de fumée !

détecteur de fumée qui bip

Où placer des détecteurs de fumée dans votre maison ?

Rappelez-vous, les fumées sont chaudes, donc elles montent.

C’est tout naturel de les placer le plus haut possible afin d’être alerté le plus vite possible, donc au plafond.

Privilégiez les lieux de passage, les dégagements…à des distances équivalentes des chambres.

Dans le cas d’une longue maison de plain pied, n’hésitez à en installer 2, voir 3.

En aucun cas, les détecteurs de fumée s’installent dans la cuisine et les séjours équipés d’appareil pouvant laisser échapper de légères fumées…ils se déclencheront inutilement.

Pour la fixation, généralement fournie avec une vis ou 2, vous devrez installer le socle, puis visser le coffret. Les détecteurs de fumée sont la plupart du temps en 2 parties.

L'erreur fréquente quant à l'installation de détecteurs de fumée :

C’est d’oublier l’installation d’un détecteur à proximité du bloc VMC.

Rappel : Une VMC, c’est comme un gros aspirateur, il faut la nettoyer de temps en temps. 

Les cas sont rares mais, mal entretenue, un disfonctionnement peut arriver et la VMC peut prendre feu, puis la maison ! Au delà de ce risque, il en va aussi de la qualité de l’air que vous respirez dans votre maison.

La poussière peut entraîner de multiples dysfonctionnements dans une maison !

Et si on n’y pense, l’erreur est d’installer un détecteur non-connecté ?

Selon la configuration de votre maison, votre bloc VMC sera peut-être installé dans le grenier, dans les combles…là où vous n’allez pas tous les jours.

Si un léger bip provient de l’appareil qui n’a plus de pile, l’entendrez-vous ?

Et si vous l’entendez, est-ce une bonne idée de devoir monter en pleine nuit en étant à peine réveiller ?

A vous de voir 😉

>> Voir les prix des détecteurs de fumée connectées

1 réflexion sur “Choisir un détecteur de fumée ?”

  1. Marie

    Merci pour ces infos, j’ai installé mes détecteurs et je me sens plus rassuré. Le bip est très fort, on ne peux pas le rater !

Laisser un commentaire

1 réflexion sur “Choisir un détecteur de fumée ?”

  1. Marie

    Merci pour ces infos, j’ai installé mes détecteurs et je me sens plus rassuré. Le bip est très fort, on ne peux pas le rater !

Laisser un commentaire